Voici pourquoi certaines personnes sont plus frileuses que d’autres en hiver…

Les personnes maigres plus frileuses:

Certaines personnes sont plus sensibles au froid que d’autres. « Le ressenti thermique est variable suivant les personnes. Il peut même varier chez une même personne en fonction de son état physiologique et psychologique », ajoute la spécialiste.

Certains éléments vont jouer particulièrement sur la sensibilité au froid : les personnes maigres, avec un indice de masse corporelle trop bas, ressentiront davantage le froid. Il en est de même lorsque l’on manque de sommeil ou lorsque l’on est stressé.

Le ressenti thermique est variable suivant les personnes:



Enfin l’entraînement ou l’adaptation au froid est un autre élément à prendre en compte : « Cela explique pourquoi les habitants de pays froids ou les pratiquants de sports ou d’activité professionnelle exposant au froid sont moins sensibles aux basses températures », pointe Pascale Choucroun. Leur corps s’est tout simplement adapté !

Les personnes âgées plus frileuses:

Plus généralement, on constate que les personnes âgées et les bébés se refroidissent plus vite que les autres. « Ce qui veut dire que leur température centrale va baisser plus vite pour une même exposition au froid que chez un adulte en bonne santé.

Il s’agit là d’un dysfonctionnement des mécanismes de thermorégulation. Ce sont ces mécanismes qui permettent à l’homme de maintenir sa température constante. »

Cela s’explique aussi car les personnes qui ont peu de masse musculaire produisent moins de chaleur corporelle et se refroidissent plus vite. C’est le cas des personnes âgées et des bébés aussi !

Et les femmes ? Sont-elles vraiment plus frileuses que les hommes ?