Des régimes minceur, il y en a à la pelle et de toutes les sortes. Il est donc normal de ne plus arriver à y voir clair et de se demander : comment fonctionne tel ou tel programme et est-il vraiment efficace ? Quels sont les avantages et les risques encourus ? Aujourd’hui nous allons vous parler de la nouvelle tendance du moment : le jeûne intermittent. Cette méthode de régime est très populaire parmi les athlètes mais aussi les personnes qui cherchent à perdre du poids et qui la considèrent comme LA formule ultime. Nous avons donc décidé de la passer à la loupe et de partager avec vous ce que nous avons découvert.

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Le nom nous en dit déjà long : le jeûne intermittent (=interrompu) est une forme d’alimentation au cours de laquelle on alterne les phases de jeûne et des périodes de prises alimentaires normales. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un régime mais plutôt d’un plan d’alimentation. Personne ne vous dit quoi manger, mais vous avez des horaires prédéfinies à respecter.


Il existe plusieurs modèles différents. Voici les plus populaires :

  • La méthode 16/8 : aussi connue sous le nom de méthode  Leangains. Le principe consiste à pouvoir vous alimenter pendant 8 heures, puis de jeûner pendant 16 heures. En termes simples, la phase de jeûne pendant votre sommeil est rallongée de quelques heures. Vous pouvez par exemple sauter le petit déjeuner et prendre votre premier repas le midi. Vous avez ensuite jusqu’à 20h pour dîner.
  • Le régime 5:2 : il s’agit ici de ne consommer que 500 à 600 calories par jour, deux jours par semaine. Ces deux jours ne doivent pas forcément se suivre et les cinq jours restants, vous pouvez manger ce que vous voulez.
  • Eat Stop Eat : cette méthode consiste à alterner les jours de jeûne et de prise alimentaire normale. Vous mangez normalement pendant 24 heures, puis vous jeûnez le jour suivant. Répétez ce processus une à deux fois par semaine. Gardez à l’esprit que pour tous ces modèles, la consommation de boissons sans calories (comme le café noir, le thé non sucré etc.) est autorisée.

L’impact du jeûne intermittent sur votre corps

Le jeûne intermittent va non seulement restreindre votre apport calorique mais aussi bouleverser l’équilibre hormonal de votre corps afin de pouvoir plus facilement puiser dans les réserves de graisses. Les changements suivants s’opèrent :


  • le jeûne intermittent va améliorer votre sensibilité à l’insuline, en particulier lorsque vous faites de l’exercice. Ceci est surtout important pour les personnes en surpoids car un taux d’insuline bas dans le sang s’accompagne d’une combustion des graisses plus efficace. Le contraire de ce cas de figure est la résistance à l’insuline : des études ont démontré qu’un poids corporel trop élevé va interférer avec la capacité de l’insuline à faire baisser le taux de sucre dans le sang. Conséquence : de plus grandes quantités d’insuline sont libérées, ce qui va stimuler le stockage des graisses.
  • La sécrétion de l’hormone de croissance humaine (HGH) grimpe en flèche. Celle-ci va augmenter la synthèse des protéines et mettre les graisses à disposition comme source d’énergie. Vous allez tout simplement brûler des graisses plus rapidement et prendre de la masse musculaire. C’est la raison pour laquelle la HGH est souvent utilisée en grandes quantités comme technique de dopage chez les body builders.

Mais ce n’est pas tout ! Selon les chercheurs, le jeûne améliore aussi le fonctionnement de l’autophagie : un mécanisme au cours duquel les cellules endommagées sont détruites et de nouvelles se créent, ce qui favorise le processus de régénération.