Prendre la pilule à long terme diminue-t-elle les chances de tomber enceinte ?

Prendre la pilule à long terme diminue-t-elle les chances de pouvoir tomber enceinte ?

La pilule altère-t-elle la fertilité des femmes ? Rend-elle même stérile ? Le point avec Béatrice Guigues, gynécologue et membre du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF).

Depuis 2013, la pilule connaît un véritable désintérêt de la part des Françaises qui s’inquiètent des différents scandales à son propos (effets des pilules 3e génération…), selon l’Agence nationale de sécurité du médicament. Si bien qu’aujourd’hui, seules 41 % des femmes y ont recours (selon une étude de l’Ined et de l’Inserm).


En 2014, une enquête danoise présentée au congrès annuel de la « European Society of Human Reproduction and Embryology » est venue altérer l’image de la pilule en pointant de possibles effets sur la fertilité des femmes. En bloquant l’ovulation, elle diminuerait la capacité de reproduction des femmes.

Ces résultats sont-ils vraiment inquiétants ? La pilule peut-elle baisser la fertilité, voire même rendre stérile ? On fait le point avec le Dr Béatrice Guigues, gynécologue et membre du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF).