Pour faire le plein d’antioxydants, osez les insectes !

 

Une nouvelle étude montre que les sauterelles et les vers à soie sont particulièrement riches en antioxydants. Une nouvelle raison d’oser les mettre au menu…

Pourquoi c’est important

L’entomophagie, le fait de manger des insectes, suscite un intérêt grandissant car cette pratique permet non seulement de préserver les ressources agricoles mais également de diminuer l’impact écologique de l’alimentation d’origine animale sur la planète. Environ 2 milliards de personnes, soit un quart de la population mondiale, mangent déjà régulièrement des insectes.

Manger des insectes serait une alternative durable et saine à la consommation de viande qui est responsable de 18% des émissions de gaz à effet de serre. Mettre des insectes dans son assiette et non seulement plus écolo, mais c’est également intéressant d’un point de vue nutritionnel et santé. Les insectes sont en effet une bonne source de protéines, d’acides gras polyinsaturés, de vitamines, minéraux et de fibres.

Une nouvelle étude parue dans la revue Frontiers in Nutrition s’est intéressée à leur pouvoir antioxydant.