Généralement, un dentifrice maison, comprend 3 sortes de composants : un abrasif, un antibactérien et un détergent.
Un abrasif
L’abrasif décolle la plaque dentaire. Ce peut être :
du carbonate de calcium (encore connu sous les noms de blanc d’Espagne ou de Meudon), en vente en droguerie ou pharmacie ;
de l’argile blanche ou verte surfine en poudre ;
du bicarbonate de soude (mais il a un goût très salé).
Attention : le carbonate de calcium est un abrasif doux, qui peut être utilisé sans inconvénient tous les jours. Par contre l’argile blanche ou verte et le bicarbonate de soude sont des abrasifs un peu trop puissants pour être utilisés tous les jours, sous peine d’endommager l’émail des dents.
Un antibactérien
L’antibactérien lutte contre le développement de la plaque dentaire et participe aussi à la bonne conservation de votre dentifrice. Vous pouvez utiliser :
de la poudre de cannelle, de gingembre ou de menthe poivrée selon votre goût ;
ainsi que diverses huiles essentielles : menthe poivrée, cannelle, citron, tea tree, clou de girofle, thym, sauge…
Un détergent
Le détergent permet d’éliminer les substances grasses collées aux dents et fait mousser le dentifrice. Le savon de Marseille en poudre (en quantité trop infime pour avoir un goût désagréable) est le détergent habituel des dentifrices maison.