Certaines postures Yoga déconseillées quand on a de l’ostéoporose

Des risques de blessures chez les personnes qui souffrent d’ostéoporose:

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs se sont intéressés à 89 patients, dont les blessures ont été classées en trois groupes : le premier comprenait « les lésions des tissus mous », le deuxième « les lésions non osseuse axiale » et un troisième « les lésions osseuses ». Après avoir répondu à un questionnaire sur leur hygiène de vie, les patients ont été invités à modifier leur activité physique.

Il en ressort que « les postures qui ont été le plus souvent identifiées comme étant à l’origine des blessures étaient l’hyperflexion et l’hyperextension de la colonne vertébrale ».



Il s’agit par exemple des postures comme la roue, le chameau, l’arc…

« Le yoga a de nombreux avantages, mais il faut être prudent lorsque l’on exécute des postures avec une flexion et une extension extrêmes de la colonne vertébrale. Les patients atteints d’ostéopénie ou d’ostéoporose peuvent présenter un risque plus élevé de fractures ou de malformations par compression et auraient davantage intérêt à éviter une flexion vertébrale extrême. Les médecins devraient tenir compte de ce risque lorsqu’ils conseillent des exercices inspirés du yoga à leur patient », concluent les auteurs de l’étude.